L’opérateur Free propose du VDSL2+

Connexion internet plus rapide

Le FAI vient d’annoncer le déploiement du protocole dans plusieurs départements pilotes. Le fournisseur d’accès à Internet Free allongera calmement l’accès à ce système à mesure que le conciliateur cédera son attestation. Après l’adhésion de l’autorité de régulation des télécoms numériques et des moniteurs, le début du VDSL2+ a commencé après le 20 avril dans certains départements. Cela correspond à une étape pionnière avant l’agrandissement de la technologie à l’immensité de l’hexagone, car d’après le timing du distributeur des télécommunications, le lancement commercial se fera au milieu de cette arrière-saison.

Autorité de régulation des télécoms

Les remarques très marquées de l’autorité de régulation des télécoms concernant le lancement du VDSL2+ en France n’empêchent logiquement pas les enseignes de faire leur publicité, même si la pré-généralisation ne vise que deux grandes régions. Effectivement, le fournisseur d’accès à Internet Free a signalé hier un texte où le FAI dévoile l’arrivée du VDSL2+, sans aucun malus pour l’acheteur. À cette heure, les clients qui disposent de la Freebox Révolution placés dans les région de la Dordogne et de la Gironde et dont la ligne Internet est compatible bénéficient machinalement, sans surprime et sans modifier leur équipement, de la technologie VDSL2+, indique Free. Le reste des Nœud de Raccordement d’Abonnés de ces départements seront éligibles au VDSL2+ prochainement. Bien entendu l’AdsL version 2+ n’empêchera pas le besoin de dépannage de connexion internet.

Dans les faits, cette avancée ne regardera que quelques clients Free

Cependant, il est nécessaire de respecter quelques arguments pour en profiter : être client chez Free, disposer de la Freebox Révolution, vivre dans les régions citées et, surtout, être à moins de 1000m du Nœud de Raccordement d’Abonnés. Car en effet, l’intérêt de la technologie est diminué au-delà de cette distance. Le VDSL2+ accorde des trafics jusqu’à 90 Mbp/s en réception et jusqu’à 25 Mbp/s en transmission. Effectivement, sans patienter, avec ce protocole, une grande concentration de consommateurs Free profitera d’une très grande optimisation du temps de connexion. Concernant les autres départements, le FAI proclame qu’il étendra le VDSL2+ au moment où l’acceptation sera accrue.